cahier de textes

cahier de textes en ligne

notes en ligne

scolinfo logo

site sécurisé


site sécurisé

La mise à l’eau des dériveurs

                 voile         La mise à l’eau des dériveurs le 17 juin 2015

Le 17 juin 2015, nous avons effectué à la base de voile d’Erquy la mise à l’eau de trois dériveurs : Un optimist, un vaurien et un 420. C’était l’aboutissement de trois années de rénovation pendant lesquelles il a fallu poncer les coques, remplacer les parties trop abimées, reboucher les trous, changer tout l’accastillage et enfin les repeindre. Nous n’y serions jamais parvenus sans le savoir-faire de Monsieur Jean Houzé, menuisier de formation, de Monsieur Claude Boujard de Val Plaisance et de Monsieur Rocher Jean-Pierre.

Il nous a fallu trouver également des fonds pour acheter les deux remorques de mise à l’eau ainsi que la remorque de route, la peinture, l’accastillage, et pour payer l’emplacement au port et les assurances des bateaux. Pour cela, nous vendons tous les matins depuis trois ans maintenant, des brioches au nutella. Nous avons également démarché quelques entreprises qui se sont montrées très généreuses et nous remercions donc: Monsieur Delaunay des produits régionaux à St Alban, Monsieur Rosier de TFE à Lamballe, Monsieur Hamon entrepreneur à Hillion, Monsieur Chrétien Directeur du Leclerc de Pléneuf Val André et le Directeur de Monsieur Bricolage, Monsieur La Dehanne.

Ce chantier avait trois objectifs :

 Le premier était de permettre aux élèves qui font partie de l’atelier voile du mercredi matin et qui ont le niveau 3, de naviguer gratuitement sur ces dériveurs durant les vacances sous la surveillance du club de voile d’Erquy qui est partenaire de ce projet.

Le deuxième était de susciter des vocations pour les métiers manuels grâce aux échanges avec Jean et Claude et en participant manuellement aux différentes étapes de la rénovation.

Le troisième était de développer l’esprit de groupe et d’entreprise. Beaucoup y ont cru le premier mois. Cependant, à la prise de conscience du travail à accomplir, le pessimisme a gagné de plus en plus les esprits. Mais, pour finir, plus on avançait dans le projet et que les bateaux prenaient forme, plus les élèves retrouvaient l’optimisme du début!

Eric Rocher

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (diaErquy17juin2015.pps)diaErquy17juin2015.pps[Diaporama de la mise à l'eau des dériveurs à Erquy juin 2015]27008 Ko

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de témoins de connexion, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité, allez sur cette page.

J'accepte les cookies pour ce site.